Le premier rhinocéros indien né dune insémination artificielle en images

first_imgLe premier rhinocéros indien né d’une insémination artificielle, en imagesEtats-Unis – Une femelle rhinocéros a donné naissance au premier rhinocéros indien conçu par insémination artificielle. Après un premier échec, le bébé rhinocéros qui vient de naître est en vie.Nikki, la femelle rhinocéros indien du zoo de Cincinnati vient de donner naissance au premier rhinocéros indien conçu par insémination artificielle. Pour le moment, le petit mâle est dans une condition critique et l’équipe du zoo en prend grand soin. La mère était sous contrôle monitoring 24 heures sur 24 depuis le 1er octobre. Devenant très agitée lundi soir, les observateurs volontaires ont appelé l’équipe du zoo très tôt le lendemain matin. Nikki a finalement mis bas sous la surveillance (vidéo) des volontaires et de l’équipe qui attendaient anxieusement l’issue de cet accouchement. Dès que le petit est né, l’équipe du zoo est entrée en action pour réanimer le bébé qui, dans un premier temps, ne respirait pas.Ce petit n’est pas seulement le premier rhinocéros indien à être conçu par insémination artificielle, c’est également le premier rhinocéros indien à être issu de sperme congelé. L’équipe de scientifiques du zoo de Cincinnati avait collecté ce sperme en 2005 auprès d’un rhinocéros indien mâle du zoo du Bronx. Conservé à – 196°C dans une banque cryobiologique, il avait été utilisé avec succès en juin 2009.À lire aussiVoilà à quoi ressemblent les cris de petits rhinocérosTrois ans auparavant, Nikki était la première femelle rhinocéros indien (une espèce menacée) à être fécondée par insémination artificielle via du sperme congelé. Malheureusement, après une gestation complète, son petit était mort-né. Ces décès sont fréquents chez les femelles de plus de 10 ans. 50% d’entre elles donnent naissance à un bébé mort. Malgré cette issue dramatique, l’équipe zoologique était confiante car après de pareils drames, les rhinocéros indiens femelles parviennent généralement à mener leur gestation à terme avec succès et à donner des petits viables.La fécondation de Nikki est importante non seulement pour les rhinocéros indiens en captivité, mais également pour mettre en évidence le fait qu’il est possible d’utiliser du sperme congelé pour procéder à une insémination artificielle. Cette méthode permettrait, puisqu’elle est reproductible, d’aider à gérer la population de rhinocéros. Seuls 60 rhinocéros indiens sont en captivité en Amérique du nord et à peu près 2.500 vivent à l’état sauvage. Ainsi la reproduction est importante pour conserver la diversité génétique nécessaire au maintien d’une population en bonne santé et en nombre suffisant.Découvrez ce bébé rhinocéros indien en images : https://www.maxisciences.com/rhinoc%e9ros/le-premier-rhinoceros-indien-concu-par-insemination-artificielle_art10017.htmlLe 30 octobre 2010 à 13:23 • Emmanuel Perrinlast_img read more